Idées reçues

Idée reçue #1 : Ce n’est pas pour nous, nous sommes trop petits.

Les grandes entreprises sont courtisées par la majorité des fournisseurs, qui leur offrent des conditions très basses pour les séduire ; En contrepartie, ils se récupèrent sur les plus petits consommateurs.
C’est justement parce que vous êtes plus « petit » que les fournisseurs pratiquent des marges plus importantes… et qu’il y a le plus de gains à faire.

Idée reçue #2 : Nos volumes ne sont pas importants.

« Ça ne vous intéressera pas, nous n’achetons pas grand-chose ». C’est ce que pensaient cette imprimerie de la Métropole Lilloise qui consommait 10 000 EUR HT d’électricité à l’année ou ce client Dunkerquois avec son budget annuel de 3 200 EUR HT en gaz industriel.
Le premier a vu son budget électricité réduit de 12% (1 200 EUR HT de gain), quand le second a économisé 2 200 EUR HT par an (soit -60% !), et même gagné en souplesse avec un fournisseur situé de l’autre côté de sa zone industrielle, qu’il ne connaissait même pas !

Idée reçue #3 : Nous n’avons pas de besoin.

Dieu merci, vous n’avez pas attendu après Expensalys pour signer certains contrats de fourniture : électricité, gaz, télécoms. Mais avez-vous de bons tarifs ? Vos contrats sont-ils adaptés à vos besoins ?
C’est ce que nous vous proposons de vérifier par un pré-audit gratuit. Si nous ne décelons aucune économie, rien ne vous sera facturé. Si des pistes d’amélioration sont décelées et que vous les validez, une partie de ces gains servira à rémunérer notre intervention.

Idée reçue #4 : On se débrouille très bien tout seul.

Notre démarche n’est pas intrusive. Nous n’ouvrons pas vos livres de compte. Nous travaillons uniquement les sujets qui peuvent présenter un intérêt pour vous. Nous travaillons à partir d’une copie de ces factures et nous vous rencontrons ponctuellement pour vous restituer le résultat de nos recherches.

Idée reçue #5 : Nous rencontrons régulièrement nos fournisseurs.

C’est certainement vrai pour les fournisseurs principaux, ceux auprès desquels s’achètent les matières premières ou les composants entrants dans vos process de fabrication.
C’est sûrement moins exact pour les dépenses périphériques (électricité, gaz, télécoms), sur lesquelles nous intervenons chez quasiment tous nos clients, avec succès.

Idée reçue #6 : Nous manquons de temps.

L’idée n’est pas de se perdre dans des audits interminables de vos process. Nous travaillons à partir de copie de factures que vous nous remettez (nous pouvons même venir les faire sur place). Combien de temps vous faut-il pour copier 6 factures ?

Idée reçue #7 : Vous n’allez pas trouver grand-chose.

On ne peut connaître à l’avance les résultats qui sortiront de l’étude de vos factures. Si le gain annuel récurrent devait être de 500, 1.000 ou 2.000 EUR, ne serait-il pas mieux dans votre poche ? Et si l’on trouvait un gisement d’économie de 5 ou 10.000 EUR ?